Opérateur / Opératrice de mouvement sécurité du réseau ferroviaire - H/F

  • 37000 Tours
  • Publiée le 31-07-2020

Description de la mission

Dans le cadre du développement de la branche signalisation, nous recrutons chez un de nos clients de futurs operateurs en signalisation ferroviaire.

Vos missions :

  • Déposer et reposer, en autonomie, des installations électriques de signalisation lors de travaux ferroviaire
  • Réaliser les vérifications techniques et les essais de fonctionnement des installations concernées.
  • Communiquer avec les différents acteurs du chantier

 

Vos formations :

A votre arrivée dans l’entreprise, vous serez formé par un organisme agréé dans les spécialités suivantes :

  • Formation HMT2
  • Habilitations « C0 Risques catenaires »
  • Habilitation « Risque hauteur »

(Formation entièrement prise en charge et rémunérée)

 

Environnement de travail :

  • En fonction des chantiers, vous travaillez seul ou en équipe, travail en extérieur et en milieu ferroviaire : sur les voies, dans les tunnels, en hauteur.
  • Travail de jour et de nuit
  • Certains week-ends et jours fériés.
  • IGD : 82.40€

 

Description de votre profil

Profils recherchés :

  • BTS / BAC Technique / BAC PRO : Electrique, électrotechnique, automatisme, électronique.
  • Répondre aux exigences physique et psychologique de l’arrêté d’aptitude TES du 7 mai 2015 aux fonctions de sécurité sur le réseau ferroviaire national.
  • Permis B valide – être mobile.

 

Description de l'entreprise

Vous répondez aux critères demandés ? Vous êtes ponctuel, autonome, organisé, méthodique, rigoureux, doté d’une capacité d’analyse et d’un bon relationnel ? Le métier est fait pour vous !

Contactez-nous !

Nos clients sont informés des mesures de protection contre le COVID19 et s’engagent à les mettre en œuvre pour l’ensemble de ses salariés.

  Ajouter aux favoris
Localisation
37000 Tours
Type de contrat
CDI
Durée de travail
Plein temps
Entreprise
EXPERTIS 34 INTERIM
Salaire brut annuel
Selon profil
Ce poste est ouvert aux travailleurs reconnus handicapés